C'est quand même paradoxal: d'un côté, les grands-mères, qui nous déconseillent fortement de mélanger lait et jus d'orange sous prétexte d'indigestion, et de l'autre, les petits déjeuner idéaux qui illustrent les paquets de céréales, où, à tous les coups, on peut voir un bol de lait et un verre de jus...

Perso, je peux boire du lait et du jus d'orange l'un après l'autre sans problème (heu oui, j'ai fait l'expérience...) Mais cela dépend t-il des personnes? De la température des produits?

laitjus orange VS

 

Le jus d'orange est acide (avec un Ph entre 3 et 5), tout comme l'estomac, qui est encore plus acide. Or, les protéines, notamment les protéines lactiques du lait, sont sensibles à leur environnement, et peuvent être facilement dénaturées, c'est-à-dire perdre leurs propriétés biologiques par une modification de leur structure.

Or, les protéines lactiques sont à même d'être dénaturées par une trop forte acidité. Cela peut mener à l'obtention de lait caillé et donc à une mauvaise digestion.

Normalement, le lait caillé est obtenu lorsque, le lait est en contact avec l'air ambiant et donc avec les bactéries (autrement dit: ouvert), et hors du réfrigérateur. L'action du froid limite la prolifération de bactéries. La température ambiante favorise l'action bactérienne, qui, en dégradant les protéines lactiques en acide lactique, fait descendre le Ph du lait à un Ph plus acide. Cela provoque une dénaturalisation des protéines; qui forment alors le lait caillé.

Après, tout dépend de l'acidité de l'estomac, de celui du jus d'orange, des intolérances au lait, des problèmes de digestion, de l'ordre dans lequel on consomme les produits... Avec du pain ou des céréales pour "éponger" l'effet du jus d'orange, il n'y a plus de soucis je pense...

Voilà! Ce n'est plus si obscur, maintenant!