Cela arrive à tout le monde: sans raison apparente, un endroit de notre corps nous démange sans que l'on sache pourquoi, et nous éprouvons alors l'infini besoin de nous gratter pour soulager cette désagréable sensation. Mais qu'est-ce qui est à l'origine de cette démangeaison?

se-gratter

Les scientifiques n'ont toujours pas élaboré de réponse clair sur ce sujet. Mais ils tiennent quelques pistes!

On sait déjà que l'histamine est une molécule chimique, contenue notamment dans les cellules qui constituent la peau. Si quelque chose nous démange, comme une allergie (provoquée par les allergènes) ou une croute, les cellules libèrent l'histamine, qui stimule un nerf. Les cellules nerveuses qui composent ce nerf apportent cette information au cerveau sous forme de décharge électrique. Tant que la démangeaison persiste, l'histamine continue de stimuler le nerf, et de là vient la sensation de démangeaison, scientifiquement appelée prurit.

Or, le fait de gratter la peau constituerait une sorte de "diversion" de l'attention du cerveau, car les grattements provoqueraient une sensation bien plus importante que les stimulus de l'histamine, qui noieraient ce dernier. Le plaisir ressenti lors du grattage serait donc un effet entrant dans le "système de récompense" du cerveau.

Il existe plusieurs sorte de prurits pathologiques (comme le prurit cholestatique...) mais les démangeaisons dont on parle n'intègrent pas cela, et leur origine est obscure. Peut-être que les individus à la peau sensible se grattent-ils plus? Peut-être qu'il faut entrer en ligne de compte un certain nombre de facteurs, comme la température, les vêtements...?